Le rythme du métro #brevesdemetro

Ce matin, alors que je laissais la rame partir, bondée, pour la troisième fois sans avoir pu monter dedans, je me suis laissée happée par les bruits qui m'entouraient. Et tout doucement, un peu bercée, je me suis rendue compte que le métro avait son propre rythme. En marchant dans les couloirs de ma correspondance, je me suis surprise à caler mon pas sur ce rythme, ressemblant plus à une marche militaire en cadence qu'à ça...

Le rythme du métro #brevesdemetro

Il faut bien avouer que marcher en même temps que les autres a un côté rassurant, calmant. On se cale sur le rythme de l'autre, on se laisse porter par la vague. A un moment, je me suis presque sentie bien. 
Et puis j'ai repensé à cette scène du “Cercle des poètes disparus" (Robin Williams for ever) alors j'ai repris mon rythme, à moi.

Retour à l'accueil