Rapport d'étonnement Mars 2015

J'ai découvert récemment grâce à Florence Servan-Schreiber ce qu'était un rapport d'étonnement. Pratique inventée par les japonais qui envoyaient leurs ingénieurs partout autour du monde pour découvrir ce qui était étonnant, original, et qui pouvait les émerveiller.

L'idée est donc, chaque mois, d'essayer de faire mon rapport d'étonnement et de réussir à repèrer l'extraordinaire dans l'ordinaire.  Et dieu sait qu'il y a toujours des trucs qui m'interpellent quand je me balade... En espérant que vous serez à votre tour interpellé ! 

Comme mardi, ce Chat, qui m'a cueillie à la descente du bus, sur le mur d'en face...

 

Jouer à chat #miaou #streetart #paris9

Une photo publiée par mlle_a (@mlle_a) le

Je me suis aussi étonnée...

* de me faire toute une nouvelle bande de copines, 11 d'un coup, et de me sentir parmi elles comme en famille

* de voir les tas d'immondices laissés dans la rue par les gens

* des gens qui continuent, encore et encore, à poussr pour se compacter un peu plus dans le métro parisien

* de voir ce policier, planté devant un lieu de culte, avec son arme old fashion, type carabine à manche en bois. et je lui ai dis. Et on a papoté

* du bus qui arrive pile au moment où je passe devant l'arrêt, alors que je venais juste de me dire "je prendrais bien le bus tiens" 

* de découvrir le Konjac, dont je n'avais JAMAIS entendu parler et qui me tente bien

* de la douceur du premier WE de Mars, où je me suis retrouvée en tee-shirt au parc 

* d'avoir croisé ce matin une jeune femme qui s'est arrêtée et m'a dit : "Salut, ça va ?" comme si elle me connaissait... pourquoi ça m'arrive tout le temps ? :)

 

Soyons en éveil !

Retour à l'accueil