Oh mon Canal

Voila bientôt dix ans que je te côtoie, presqu'au quotidien. Tu rythmes mes balades dominicales, je te croise en allant à la piscine, deux fois par semaine. Je te vois du métro en prenant la ligne 2. Je fais coucou avec ma fille aux promeneurs de tes bâteaux-mouches.

Pendant tout ce temps, j'ai vu combien les gens te maltraitent, ne te prenne pas en considération. Papiers, bouteilles jetées à la mer du pauvre parisien. Et puis te voilà vide. Ou presque. Ça fait tout bizarre de te voir à poil.

A vif, on te découvre pleins de pneus, de motos, d'objets divers et variés. On te nettoie alors, de fond en comble. Ce qui n'empêche pas quelques imbéciles de continuer à essayer de te remplir l'air de rien. Un parapluie par-ci, quelques Kro par là. Et de rencontrer en te longeant quelques rats mutants, gros et gras, qui ont encore plus la trouille que nous et détalent vite fait.

Alors d'ici Avril on te verra presque tout propret. Petit canal, grand canal.... à ton avis, combien de temps avant que tu sois souillé à nouveau ? On essaie de parier sur la bonté humaine, pour une fois ? On essaie d'y croire un peu ?

Retour à l'accueil