Un battement d'ailes de papillon

C'est comme un battement d'ailes de papillon. Une douce caresse, sur la joue. Un brin d'espoir qui grandit en soi. Un sentiment doux, agréable, qui te porte. L'espoir d'un plus, d'une complétude, enfin. On se laisse doucement bercer par ce sentiment, qui porte.

C'est comme un battement d'ailes de papillon. Avec un doute, incertain, lancinant. Mais une force intérieure qui nous porte, malgré la pluie, malgré le vent. On se sent balloté, de droite à gauche, mais, il y a comme cette ancre, là, au creux de soi, qui donne la force de continuer d'avancer.

C'est comme un battement d'ailes de papillon. Mais le souffle, aussi léger soit-il, fait tomber le château de cartes. Et tout est comme balayé. Sans plus rien à quoi se raccrocher. Le vide se fait. Peu à peu à l'intérieur. Trop lentement. Et le manque commence. Avec cette peine, que tu ne sais pas comment ranger. Tu essaies de la plier, façon origami, mais elle ne rentre nulle part.

C'est comme un battement d'ailes de papillon. Qui te voile le cœur, mais c'est doux. Comme l'espoir. L'espoir d'un autre envol de papillon.

Retour à l'accueil