Le soleil et la lune

J'ai une soeur. Une seule. Et je l'aime de tout mon coeur. Nos vies, nos parcours, sont très différents. 

Physiquement, enfant j'étais très jalouse d'elle. Blonde, les yeux bleus, fine... Moi boulette, châtains aux yeux marrons. Et deux caractères totalement opposés. On en a eu des engueulades ! Et pourtant, on s'est toujours aimées plus fort que tout. On s'est soutenues, toujours. 

Elle vit en Australie, avec un mari aimant et deux supers enfants, beaux, intelligents. Sur le papier, la vie rêvée. Mais en fait non. Parce qu'en arrivant là-bas, elle a appris qu'elle était malade. Et depuis elle cumule, encore et encore, les pets de santé. Souvent je me suis dit que si je pouvais, moi-même en prendre quelques uns pour l'alléger, je le ferais. Sans hésiter.

La savoir loin de moi, comme ça c'est dur. Ne pas pouvoir débarquer au moindre coup de mou pour aider, la soutenir. La sentir prisonnière d'un pays qui finalement, n'est pas si idéal que ça, pour elle, dans ces circonstances... Quand je vois la vie, je me dis, putain, comme ça peut être injuste parfois. Pourquoi elle et pas moi ? Pourquoi moi, je tombe malade mais que ça passe en six mois ? Pourquoi je passe au travers des gouttes et pas elle ?

On a les mêmes parents. Le même capital génétique de base. Et pourtant...

On a l'optimisme en nous.

On croque la vie. Les projets, ce n'est pas ce qui nous manquent, ni à l'une, ni à l'autre.

Pourquoi alors la lune et le soleil ? Pourquoi la vie à 200 à l'heure et l'escargot imposé de l'autre ? 

Fucking maladie(s).

Retour à l'accueil