Samedi, 9H30. MrL et moi sommes prêts dans notre salon, les croissants dans un plat, le café tout chaud. On est prêts parce qu'un texto nous a confirmé la veille qu'on  allait en baver toute la journée. Et pourtant je suis d'excellente humeur. L'homme fait comme s'il ne flippait pas. Mais je sais qu'au fond, il appréhende.

9h40. Dans la rue, juste devant chez nous, j'en vois une bien à l'heure qui regarde sa montre. Cyniquement, on en ricane. Quand ils arrivent tous, ca s'anime rapidement. Je me vois offrir un tee shirt super chouette, et in peto, je me dis "chouette, si c'est juste ça mon 'costume' du jour !" Naïve. Mr et moi sommes séparés. On se souhaite des bonnes chances pleins les yeux. Je sens qu'il préfèrerait que je reste avec lui. Mais les filles m'emmènent déjà. Bien sûr, elles en rajoutent, me font flipper, me promettent mille tourments. Je fais ma maline. mais intérieurement c'est du #gloups# en barre.

On arrive à Nation. On entre ensuite dans un grand magasin. Surprise. Un cours de cuisine. Le thème de la journée est lancé : suis-je bonne à marier ? On commence donc par tester mes dons culinaires. On me met un joli talier ainsi qu'une petite pancarte "Bonne à marier". Et c'est parti pour presque deux heures de cours sur le thème "Le Soufflé". J'attaque direct la journée en tuant, à 10h, un homard vivant à mains nues. C'est sûr à présent : je suis un homard-Killer :)

Alors que je m'amuse comme une folle, je reçois un texto de mon homme, désespéré "Ils m' ont déguisé en Robin des bois !!" De notre côté, après la préparation, la dégustation. Ma foi, la journée commence plutôt bien ! Nous revoila dehors, pour un passage express à l'appart pour deposer nos soufflés glacés à la framboise au congélateur. Juste le temps d'entrapercevoir Mr L à qui visiblement on a pas épargné grand chose le matin. Le connaissant, je sais qu'il se fait violence pour être malgré tout sympa. J'en rajoute pas parce que pour moi tout semble plutôt cool pour l'instant.

Et c'est reparti, à pied, jusqu'aux buttes chaumont. Nouvelle épreuve. On m'attache des ballons dans le dos (tee shirt + tablier + panneau BONNE A MArieR + ballons, ca commence à faire ;) Et cette fois, c'est ma patience et ma capacité à faire le bonheur des enfants qui sont mises à l'épreuve. Je dois faire des animaux en ballons. Au bout d'une heure de dur labeur, je maîtrise à fond le chien en ballons, moyen l'éléphant, le seul cygne réussi a une drôle de tête et ma volonté de faire le nounours a explosé plusieurs ballons... MAIS j'ai rendu heureux une dizaine d'enfants qui se baladent à présent avec leurs chiens en ballons colorés.

Pas le temps de souffler, direction la rue Mouffetard pour voir une pièce de théatre parodie de Mars et Vénus. L'actrice principale nous fait mourir de rire quand en plein milieu de la pièce, elle oublie son texte et part en impro complète. En sortant, je paie une glace aux filles (un EDVJF n'est pas sensé coûter aussi cher aux filles qui l'organisent, elles ont bien mérité leur glace ;) On est un peu avance pour le resto du soir. On décide donc de rallier la place Monge à Bourse, à pied. Pendant ce temps là, Mr L passe enfin à la phse fun de sa journée. Des jeux en grandeur nature : baby foot géant, combat de sumo... De quoi s'éclater. Mes gages commencent : aborder les gens pour leur demander leur recette de l'amour éternel. Heureusement que je suis moins timide qu'il y a quelques années. J'y vais carrément, les gens sont plutôt sympa et avec mon déguisement, ils ne posent pas franchement de questions. Ensuite, les traditionnelles photos entourés de beaux gosses pour rendre jaloux mon homme (je me suis fait violence, bien entendu. Le premier qui dit que ça m'a fait plaisir s'en prend une). Enfin arrivée après plus d'une heure trente de marche (à subir ricanements en tout genre, regards de filles compatissants, questions bizarres, "vous etes sûre de vouloir vous marier" "c'est quoi alors bonne à marier" ?) au resto, un endroit excellent, La Tour L, vers le métro Bourse, déco médiévale, et repas délicieux, je vous le conseille. TOut le monde est crevés. Déjà c'est pas humain de se lever tôt un samedi !

Franchement, je craignais le pire, et les filles ont été adorables et c'était une super journée. Maintenant j'appréhende la phase deux : des collègues m'ont demandé de réserver mon mardi avant le mariage. Espérons que j'ai eu mon quota de gages samedi ;) Si vous êtes gentils, je vous passerai quelques photos quand j'en aurai ! C'était quoi votre EDVJF ??

Retour à l'accueil