logo_CIwebEt dire que c'est par un commentaire (merci Camael) que je l'apprends... Les chroniques d'A (et surtout notre ami(e) Barbapink) font l'ouverture d'un article du Courrier International (du 7/13 septembre 2006) intitulé : Enfants de Montaigne et fans de blogs. L'article est tiré du "NRC Handelsblad" de Rotterdam.

Autres cités, l'incontournable www.loiclemeur.com/france, le non moins connu blog citoyen de Christophe Grébert www.monputeaux.com, ainsi que http://maitre.eolas.free.fr, http://mag77.typepad.com.

Mon petit quart d'heure de gloire :) La question intéressante à présent serait de savoir comment ce journaliste est tombé sur mon blog ! Ca...

et pour se faire plaisir, en néerlandais dans le texte :
http://www.nrc.nl/media/article466478.ece?service=Print

(réédité le 08/09)

hebdo n° 827 - 7 sept. 2006
France
INTERNET •  Enfants de Montaigne et fans de blogs
Le pays aux 365 fromages compte aussi 27 millions de blogueurs. Le genre permet d’assouvir deux passions bien françaises : le goût pour l’écriture et celui pour l’introspection.

Quel est le rapport entre un blog qui s’appelle Chroniques d’A.1 et le roman pornographique Histoire d’O ? Aucun. Mlle A. parle tout simplement de sa vie à Paris. En ce moment, elle cherche une adresse de vacances pour Barbapink, sa figurine préférée. Les invitations de ses lecteurs pleuvent. Barbapink partira bientôt en voyage par la poste dans toute la France, avec le blog de sa propriétaire comme agence de voyages.
Comme partout ailleurs dans le monde, les blogs en France sont parfois espiègles, parfois caustiques, parfois inspirés et de plus en plus sophistiqués. Mais la blogosphère est surtout le royaume du quotidien – où les Français ordinaires montrent que l’on peut s’intéresser à des choses futiles, aussi vaste et passionnant que soit le reste du monde.
“Me Eolas” reconnaît qu’il a passé la plus grande partie de ses vacances à lire des dossiers dans son cabinet d’avocat. Cette information fait partie de celles qui figurent sur son blog2, où il donne sous un pseudonyme des détails instructifs sur le système juridique français. Jean-Marie Albouy-Guidicelli, maire adjoint de droite de la ville de Montereau, relate sur son blog3 sa triste expérience en tant que conseiller à l’ANPE – malgré les vives objections des blogueurs de gauche. Mais il y raconte également sa dernière balade à vélo.
Christophe Grébert est devenu célèbre pour la lutte qu’il mène dans son blog4 contre la dynastie des maires de la famille Ceccaldi-Raynaud à Puteaux, dans l’Ouest parisien. Mais, cette semaine, c’est le vide-grenier local qui est à la une. On trouve, bien entendu, dans les blogs français des dessins humoristiques, des animations, des photos (en grand nombre) et des vidéos. Mais l’archétype reste tout de même le commentaire – aucun blog ne peut entièrement s’en passer. Pour les blogueurs français, il ne s’agit pas de faire de temps à autre une remarque amusante. Ils ont un ton généralement sérieux, méditatif, et écrivent pour la plupart des textes assez longs.
Une source inépuisable d’analyse pour les blogueurs réside dans leur propre intérêt pour les blogs des autres, une passion qui a une explication sociologique. Pour la connaître, il suffit d’aller voir du côté du millionnaire de l’Internet, Loïc Le Meur5, l’un des premiers et plus célèbres blogueurs français. Récemment, il expliquait au moyen d’un podcast pourquoi la France arrive en première position mondiale dans la course aux blogs. Selon lui, les blogs donnent l’impression aux Français d’être au café, lieu où ils se rencontraient autrefois.

(...) l'intégralité sur http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=65808

Retour à l'accueil