Certains en ont déjà beaucoup entendu parlé. D'autres pas du tout. Ce carnet m'a suivi pendant près d'un an. Dedans, de nombreux textes écrits souvent à la va-vite dans un métro, sur un banc, parfois même debout appuyée contre un mur, au stylo rouge, noir ou avec tout ce qui me tombait sous la main.

   

Pourquoi je vous le montre aujourd'hui ? Parce que je l'ai quasiment fini. Terminé le carnet rouge, place à mon Moleskine qui m'attend depuis un an déjà. Je l'ai aimé mon carnet rouge, et je sais qu'il va me manquer. Ca méritait bien un petit hommage de dernière minute.

Retour à l'accueil