Mr et moi, on est supers doués le matin pour se chicaner dans le métro. On ne lave pas le linge sale en public, je vous rassure, mais on se cherche et souvent on se trouve. Oh, y'a bien des matins où tout coule, on se lance des regards complices, on lit chacun dans notre coin le gratuit du jour (Métro pour lui, 20 min ou A Nous Paris pour moi). Mais surtout, quand on se chamaille, c'est toujours pour un truc  complètement idiot. Ce matin, ça n'a pas loupé, tout cela pour une sombre histoire de "Prends un siege" "Non non". Bref, passionnant.
Nous voilà tous les deux à bouder quand il entre dans le wagon. Je ne le repère pas tout de suite, avec sa guitare. Mais quand il commence à chanter, sa voix est posée, claire, douce. Plus il chante, plus il imagine, plus je fonds tout doucement d'en dedans. Avec Mr L, on se lance des petits regards par en dessous. Il pose sa main sur la mienne. On se sourit. Qui a dit que la musique n'adoucissait pas les mœurs ?

 

 

Retour à l'accueil