Voila, je voulais faire une note genre "Je suis rentrée, j'ai été happée par le rythme fou de Paris... Deux semaines pour faire le break, se vider la tête et les mécanismes reviennent aussitôt en à peine une heure"  bref, j'avais potassé le truc ce matin dans le métro, un beau texte, émouvant, où tout le modne se serait dit "Ah ouais, moi c'est tout à fait ça au retour de vacances" avec une forte implication, une identification intense. Et là, qu'est-ce que j'apprends ? La série "Sous le soleil" arrête. Non vraiment, ce soir, j'ai pas le coeur à vous faire un beau texte. Mon coeur saigne. Si,si. Bande de sans coeur.
Retour à l'accueil