En découvrant le site  de Terre.tv, une tv on line écolo (ou comme ils disent joliment :  la première web TV sur l'environnement de le développement durable) j'ai aussi redécouvert le court Store Wars 



Tourné il y a deux ans, il n'a pas pris une ride et j'ai autant rigolé cette fois qu'au premier visionnage. .Je vous laisse juge :) En plus, complètement actuel. 

Pour revenir au site Terre.tv, je l'ai trouvé plutôt intéressant. Mise à part les intro/gingles des vidéos, un peu lourd, j'ai bien aimé la rubrique  Pensées de Terriens, où on demande aux interviewés « Si vous aviez une baguette magique, que feriez-vous pour l'environnement ».  Bien sûr, vous avez également des vidéos plus scientifiques, des extraits de conférences  (notamment de Science Fontières, dont le prochain festival aura lieu à Marseille en Avril prochain)  et des docus, alarmistes (of course, à quoi s'attendre d'autre) qui vous apprendront en autre, que d'ici 2050 si on continue comme aujourd'hui, il y aura 30 à 60% de végétation et d'animaux en moins, et que les mers vont s'assècher.  Du gai, du gai, du vrai.

En fait, ce que je me demande, c'est comment faut-il communiquer pour que les gens réalisent vraiment... Ca me fait penser aux fumeurs. Oui ils savent que fumer tue. Oui, c'est mauvais pour leur santé. Mais tant que ça ne les touche pas vraiment, ben quoi ? Rien. Faut-il attendre des catastrophes naturelles en chaîne, chez nous, pour que cela nous saute aux yeux ? Qu'attend le gouvernement pour mettre en place de vraies solutions ? Blablabla. 

Terre.tv m'a aussi fait découvrir le site des urbanophiles : un clin d'oeil à contre-courant vantant la pollution, le stress et les embouteillages. Qu'il fait bon vivre en ville. L'initiative décalée (je sais, j'adore le mot décalé) et déconnante, parsemée de vidéos drôlatiques (l'acteur est génial) est d'autant plus intéressante que c'est l'Agence de Développement des Territoires d'Auvergne qui en est à l'origine. Finalement, pour réussir à communiquer, faut-il passer par l'humour ?

La semaine prochaine, je vois le film de Di Caprio, La 11ème heure, je vous redis tout ça.

Retour à l'accueil