Je ne sais pas vous, mais je choisis mon parfum au coup de coeur, ce qui explique que dans mon armoire de salle de bains j’en ai 5/6 d’entamés. Je ne suis pas vraiment fidèle à un parfum, plutôt à plusieurs en fait. J’en choisis un au gré des humeurs chaque matin ou chaque soir : “Envie d’être plus féminine ?” je vais mettre Lolita Lempicka ou Miss Me, “plus sensuelle” ce sera Angel... Comme si je changeais de vêtements. Pour moi, un parfum est un accessoire à part entière. Si je pars de chez moi sans m’être parfumée, je me sens nue, il me manque clairement quelque chose.

J'ai cependant une vraie histoire avec certains parfums. Plus jeune, j’ai longtemps mis Cool Water de Davidoff, pour homme, parce que mon premier amoureux le portait, et j’avais l’image romantique qu’un lien subsistait ainsi. En outre, un peu comme la madeleine de Proust, certains parfums me parlent de ma famille : Loulou, c'était ma soeur, ado. Ensuite elle est passé à Issé Miyaké. Je ne supportais pas cette odeur. Mais je la relie encore aujorud'hui àà son passage au statut de femme. Mon père doit être en partie à l'origine de la fortune d'Azzaro, vu les litres qu'il a pu verser sur son corps. Quant à ma mère, du Chanel n°5 à Lolita Lempicka, elle fait le chemin inverse de ma soeur :)

Quant à moi,  je n’ai jamais trouvé LE parfum, celui qui parle de moi, celui qui me correspond. De fait, comme je suis changeante, je change également de parfum, au gré des humeurs. Et vous ? Qu'est-ce qu’un parfum éveille en vous ?


Retour à l'accueil