Il faut bien avouer qu'au taf, depuis quelques semaines, on est pas à la fête. De gros changements, suivis de gros bouleversements, tant dans l'équipe qui se voit réduite que dans les projets. Le Projet, surtout, sur lequel je bosse depuis décembre et qui est tué dans l'oeuf. Il n'y aura pas de naissance en fanfare, pas de champagne qui coule à flots (tsss, non, ce n'est pas ce que je regretterai le plus ;)
Le plus dur, c'est de se remobiliser, de ne pas baisser les bras et de continuer à avancer. Même si c'est à l'aveuglette. Déjà parce que je ne suis pas seule , dans mon cagibi, et que le travail continue, même si c'est un peu fouilli, même si c'est dispersé sur plusieurs projets parallèles. Alors j'y crois encore (oui, comme Lara, la guimauve en moins) et j'ai décidé que j'allais faire du bon boulot. Au moins pour le panache.

Or donc.
Sourire.
Motivation.
Combat des mauvaises ondes.
Et on embarque s'ilvousplait
Retour à l'accueil