Or donc. Ma boîte s'est fait rachetée à 100%.
Forcément, dans ces cas-là, on attend les remaniements. Mais j'avoue que je pensais pas que ca se ferait si vite. Je travaille dans le service Web, et malheureusement, on fait pas de bénéfices. Du coup, c'est là que le remaniement va se faire le plus rapidement. Hormis le vent de parano légitime, les bruits de couloir et les rumeurs les plus folles, une seule chose semble rassurante : on va nous reclasser. C'est une drôle de terme, reclassage. On se sent un peu Archivé. Un dossier qu'on classe. Je ne sais pas pourquoi cependant, je flippe pas. Non pas que je sois assurée de rester, malgré mon ancienneté (je suis ce qu'on appelle une "pré-historique"), mais je me dis : quoi, au pire ? Reclassée dans un autre service web ? Ca peut être très dynamisant.
Alors j'attends. On attend. Le 11 juillet. Date où on devrait savoir.
Drôle de période.

Mlle A, reclassée en puissance
Retour à l'accueil