Hier, l'homme et moi avons vu en avant-première le film Jar City (j'ai la carte du club YUGICI). Vu que je n'avais pas choisi le film, je ne m'attendais à rien, tout en espérant une bonne surprise. Dans la file d'attente, je bouquine le mag du ciné et tombe sur le synopsis du film :

"Inspecteur à Reykjavik, Erlendur enquête sur le meurtre d'un vieil homme apparemment sans histoire. La photo de la tombe d'une petite fille retrouvée chez la victime réveille pourtant une affaire vieille de quarante ans. Et conduit Erlendur tout droit à Jar City, surprenante collection de bocaux renfermant des organes, véritable fichier génétique de la population islandaise..."

Un film islandais, pour le coup, ça c'est original :) En bonus, avant le film, on a eu droit à la présentation par le réalisateur lui-même, avec un accent à couper au couteau, même que malgré tout j'ai tout compris en english et que j'étais toute contente (en plus, désolée Mr L, mais le réa avait un potentiel sexy intéressant).

Ensuite, la salle devient noire, et c'est parti pour une heure et demie de film. J'ai trouvé l'histoire très originale, les acteurs justes, et les partis pris du réalisateur (une façon très personnelle de filmer son pays, une lumière qui donne une athmosphère assez particulière, des gros plans un peu ingrats pour les personnages, à qui il ne fait pas de cadeaux...).

Le seul hic : j'ai trouvé que cela manquait parfois de rythme. Mais les deux histoires filmées en parallèles, deux hommes qui mènent l'enquête, l'un fllic, l'autre scientifique, se renvoyant sans cesse l'une à l'autre, d'un temps à l'autre, et une vraie bonne idée.

Verdict : à voir, ne serait-ce que pour se sortir de la tête les images toutes faites des brochures touristiques sur l'Islande.


Date de sortie : 10 Septembre 2008 
Réalisé par Baltasar Kormakur
Avec Ingvar Eggert Sigurðsson, Ágústa Eva Erlendsdóttir, Björn Hlynur Haraldsson (ah oui, du pur et dur produit made in Islande)

Retour à l'accueil