Les parisiens qui traînent parfois du côté de la Samaritaine auront peut-être été scotchés par les 50 photos de nouveaux nés, expo forte qui s'affiche en grand format dans les vitrines de la célèbre enseigne fermée depuis plus d'un an pour rénovation, à l'occasion des fêtes de Noël, comme pour célèbrer la nativité. Le photographe Thierry Bouët a réalisé une série de photos, Première heure, qui comme son nom l'indique ont été prises moins d'une heure après la naissance de ces bébés, tous nés de la procréatin in-vitro

Selon l'intiatrice du projet, Carla Arigoni :
« Témoignage de la diversité, la série révèle à quel point les bébés sont différents, combien notre société est riche en contrastes et combien les tempéraments sont distincts dès les premières minutes de la vie.
Dérive puissante de l’information relayée par l’image, il ne semble plus choquant que dès la première minute nous soyons  photographiés, et exposés. Sommes-nous dans une période narcissique telle que pour exister il faille se montrer ? Jamais les hommes ne se seront fait photographier si tôt. En soi, ce reportage est un scoop. Il illustre la théorie selon laquelle le premier à diffuser gagne la course à l’information.
»

> Le site du photographe (la série n'y figure pas encore)

Ma préférée ?

©Blue celt
Retour à l'accueil