Il vous reste une semaine pour ne pas louper la superbe expo de Yann Arthus Bertrand au Grand Palais. Non obstant le fait que le lieu en lui-même est magnifique (c'était la première fois que j'y allais, j'ai été fascinée par la hauteur sous plafond, la coupole de verre, l'espace...)

Vous êtes d'abord cueilli en entrant par une sorte de kaleïdoscope vidéo. En se plaçant en son centre, on se retrouve plongé à 360 degrés en immersion dans des cultures diversifiées, des langages, des codes vestimentaires et sociaux différents. On entre dans l'intimité des gens, dans leurs sourires, leurs coups de coeur, leurs émotions, à couper parfois le souffle, leurs éclats de rire, comme les larmes qui montent soudain au détour d'une question. Car c'est bien de cela qu'il s'agit.

L'équipe de Yann Artus Bertrand a sillonné le monde pendant 4 ans, à la rencontre de ses habitants, et leur a posé une quarantaine de questions existencielles, sur leur rapport à l'amour, la famille, la transmission, Dieu, la nature, le pardon, l'amour, leur premier souvenir... Au final, 3.500 heures filmées, dans 75 pays, en 45 langues différentes.

L'expo se poursuit ensuite dans un village de yourtes, chacune abritant une mini-salle de projection où les extraits d'interviews sont montées de façon thématique. Sur les écrans défilent les mots, les visages, les regards et les récits de vie...

Une expo formidable, humaine, forte. Testée en nocture un vendredi, sans bousculade, en prenant le temps, et en ayant malgré tout l'impression qu'il faudrait revenir chaque jour, pour réussir à appréhender ne serait-ce qu'un quart de toute cette matière mouvante et émouvante.

A voir !

Expo 6 milliards d'autres
Jusqu'au 12 février, sous la nef du Grand Palais à Paris
Tous les jours, sauf le mardi, de 12h à 20h - Nocturnes les vendredis et samedis jusqu'à 22h
http://www.6milliardsdautres.org/
Retour à l'accueil