http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/00/80/19998284.jpg

 

Ca faisait longtemps que je n'ai pas autant regretté d'être allée voir un film. Oui, direct, j'attaque.

Déjà, en voyant la bande-annonce du film, j'avais trouvé l'histoire confuse, comlpiquée et hâchée... Voyez vous-mêmes :

 

 

 

 

Mais malgré tout, j'étais persuadée qu'il s'agissait d'une comédie, juste mal desservie par un montage de BA ne lui rendant pas hommage. En fait non. Bien au contraire, il s'agit plutôt d'une comédie dramatique, où le rire est plutôt outré et nerveux.

 

On suit l'histoire d'une famille des plus dysfonctionnelles (cf le brief du film) :

« Lynn débarque chez ses parents pour le mariage de son fils aîné, Dylan. Elle est accompagnée de ses deux plus jeunes fils, Ben et Elliot. La propension de ce dernier à mélanger alcool, drogues et médicaments ne le prive pas d'une certaine lucidité sur la joie des réunions de famille.
Et la réunion, de fait, est joyeuse : grands-parents réac, tantes médisantes, cousins irrémédiablement beauf.
Sans compter le premier mari de Lynn qui arrive flanqué de sa nouvelle femme tyrannique.
Chaque matin annonce décidément un nouveau jour de bonheur.
Une comédie sur des adultes en guerre, des ados en crise et le mariage qui les rassemble tous... pour meilleur et pour le pire. »

 

De 1) j'aimerais savoir qui a écrit ce synopsis ! Car on ne sent jamais dans le film que chaque jour promet d'être heureux : l'ambiance est chargée à chaque instant, les larmes n'arrêtent pas de couler, les cris, l'angoisse, sans compter les scènes un peu trash où l'ado se drogue...

 

De 2) on nous survend donc de la comédie, alors que c'est le film le plus déprimant que j'ai vu depuis longtemps. Au bout de vingt minutes, je me suis surprise à soupirer et à la fin, j'avais juste envie de sortir me pendre.

 

De 3) Même si les acteurs sont excellents, je n'arrive pas à comprendre que ce film ait eu le prix du meilleur scénario Sundance 2011. Vraiment. Quelques scènes très bien ficelées, j'avoue, mais le reste du temps, on est pris en otage par un rythme lent et pesant.

 

Je ne vous dit pas de ne pas aller le voir, mais je vous préviens juste : n'y allez pas pour rire aux éclats, pour une belle chronique familiale décalée. Ici, on décortique le dark passenger (comme dirait Dexter) de chacun, ses moindres failles, et au final, on en ressort en se disant « Finalement, ma famille n'est pas si terrible ! »

 

 

Un film de Sam Levinson, sur les écrans à partir du 1er février 2012 (1h55)

Avec Ellen Barkin, Ezra Miller, Kate Bosworth, Demi Moore, ...

Retour à l'accueil