Et non. Je n'ai pas rencontré* Dédo par le Jamel Comedy Club. Parce que je ne le regarde pas. Et oué. C'est comme ca.
Dédo, je l'ai rencontré au détour d'un mail (merci Béa). Par une vidéo même qu'il raconte tout Harry Potter et le Prince de Sang mêlé.


Je crois que suite à cette vidéo (ou pendant peut être) j'ai quelque peu ri. De là naquit doucement mais surement l'envie d'en voir plus. J'eusse pu aller voir tout ça sur Youtioube and co. Mais non. je suis une rebelle. J'ai sournoisement attendu l'anniversaire de Mr L pour proposer aimablement à nos amis un cadeau qui pourrait lui plaire. Genre le spectacle de Dédo. Genre (hum, deux amis en moins sur facebook. Dur). Et jeudi on y était. La vie est simple. Si. Et je crois que j'ai plus ri que l'homme. Plus bas que terre, oué oué.
Or donc. Qu'en dire ?

Le truc qui m'a scotché, c'est déjà le stand up. C'était mon premier. Et franchement, ça m'a sciée. 1h30 non stop de tchatche. Moi rien qu'à le voir parler sans prendre sa respiration, j'avais soif. Et j'ai bu. Entre deux rires. Et ça m'a demandé un effort de coordination impeccable. De la vanne qui provoque le "Hannnn" un peu choqué. de la vanne parfois un peu facile. De la vanne anti-public flagrante (mais non, en fait c'est du second degré...). De la vanne sur ses potes. De la vanne sur la banlieue, la vieillesse, la maladie... avec un fond de MIchel Müller pas déplaisant, remixé au Erikéramzy style.

Au final, un show parfois inégal mais plus que plaisant. Surtout quand tu n'es pas au premier rang à te faire vanner en live. De là à se planquer sur les banquettes... Par contre, il faudra qu'on m'explique quelque chose : depuis quand le public il l'ouvre presqu'autant que l'artiste ? C'est une spécialité des Stand Up ou je suis tombée sur une soirée particulièrement gratinée côté gens du peuple ? Et que j'interviens sans arrêt, que je coupe la parole au Dédo, et que je te raconte ma vie... So what ?

Enfin, petit conseil ami journaliste, si tu vas voir Dédo, sache qu'il ne faut pas lui parler uniquement de Metal, faire le fameux signe "hardos" et lui demander comment ça se passe la vie difficile en Banlieue (93).
En fait ami journaliste, ne vas pas voir Dédo du tout. C'est mieux. Parce que le journaliste n'est pas aimé du comique.
Par contre, si tu ne connais Pas Marilyn Manson, vas petit, tu l'intéresseras.

Plus :
http://www.myspace.com/dedolobo

*au cas où vous m'ayez prise en premier degré, non hein, je n'ai pas "rencontré" Dédo. On n'est pas ami sur Myspace ni rien. Et je ne pense pas que ça risque. Vas voir le spectacle, tu comprendras. Mais bon avec vous, je préfère préciser.
Retour à l'accueil