http://c3.ac-images.myspacecdn.com/images01/116/m_b5d917dfacf48a41fb8dc9f52aaad9e6.jpgOn peut bien se l'avouer, entre nous... Quand vous vous retrouvez au premier tour du tremplin Emerganza au Gibus, c'est toujours souvent parce que vous soutenez un participant. Ou que vous trainiez dans le quartier, que vous avez vu de la lumière et que vous êtes entré. Dans le sous sol. Hum scénario non crédible. Reste le premier cas. Ce qui tombe bien puisque c'est ce qui m'y a amené mercerdi dernier. J'allais voir jouer mon pote Sam, et son groupe Saint Charles & Stone. J'y allais en pur support amical, parce qu'il faut bien l'avouer, sa musique n'est pas trop mon trip (du français à la Fréhel) même si j'étais en transe de le voir jouer de l'harmonica comme un dieu ("Oh mais tu sais l'harmonica, c'est fastoche, pas de fausses notes possibles". Oué. Mais quand même). J'y allais cependant en parfaite connaissance de cause et je savais, pour avoir déjà participé au festival, qu'on aurait droit à des groupes divers et variés, jouant de la musique diverse et variée.

En arrivant, accueillie par la voix douce et chaleureuse du chanteur du groupe ARKHONIST (de l'Epic Rock... épique) je ne m'attendais pas à grand chose. Cela dit, j'ai passé une excellente soirée pour plusieurs raisons. La première, grâce au groupe sus-mentionné Arkhonist, qui il faut bien l'avouer m'a bien fait rire. Mais dans un sens attendrissant. Moi des mecs qui se prennent pour des vikings, tout de cuir vêtus, avec la passion attenante, et un chanteur qui donne l'impression d'avoir mangé Joey Star, ca m'intrigue. Je dirais même plus que ca me donne envie de me lancer dans un headbanging déchainé. Mais je sais me tenir. Ensuite, avec le groupe PLATFORM 23, j'ai appris ce qu'était le rock expérimental : en fait, je vous explique hein, c'est quand les musiciens sur scène jouent un morceau. Chacun. Et qu'ils ne le jouent pas ensemble. Tout en jouant en même temps. C'est plus clair pour vous ?

http://c3.ac-images.myspacecdn.com/images02/27/m_183d114ef67f4a34a5f737b5418a432e.jpgMais surtout je ne m'attendais pas à avoir un aussi gros coup de coeur. C'est pourtant ce qui m'est arrivé avec le groupe VaÏan Olmes. Au point d'acheter direct leur Maxi. J'ai bien aimé la tête du chanteur d'ailleurs quand je lui ai dit que j'en voulais bien un "Ah oui, sérieux, tu veux le maxi ?" et en me le donnant "Non mais c'est de notre faute si ca n'a pas trop marché, on avait pas amené de potes pour nous soutenir". Ce qui est bien ballot puisque c'est uniquement grâce à ton quota de potitude que tu réussis à passer en second tour d'Emerganza. Alors je vous préviens tout de suite, autant sur scène, j'ai trouvé qu'ils déchiraient, avec un son résolument rock, et l'attitude qui va avec, autant en arrivant sur leur myspace, j'ai eu un doute. S'il n'y avait pas eu la photo, je serais encore à me demander si c'était bien eux, car le son myspace est beaucoup plus folk. Moins punchy. Mais on sent déjà le potentiel dans la voix du chanteur qui visiblement a commencer en solo et en changeant de formation a pris une claque rock dans la tête. Et je dis coup de bol pour moi et mes oreilles. (mais ça ne m'empêche pas d'écouter le maxi :)

Enfin, au moment de partir, débutait sur scène le groupe Manuchka, deux "gamins" d'une vingtaine d'année, avec un folk français (courageux à notre époque où la plupart des groupes frenchy se planquent derrière un anglais de facilité) plutôt mature pour leur âge. Je vous engage à laisser trainer une oreille sur leur myspace.

Et pour faire d'autres découvertes : http://www.emergenza.net/

Retour à l'accueil