S'il y a bien un succès que je ne m'explique pas, c'est bien celui de Lana Del Rey. Son album Born To Die  s'est classé direct 2ème des ventes à sa sortie aux Etats-Unis, cumule déjà plus de 800 000 ventes dans le monde et s'affiche en top 10 dans plus de 15 pays. Certes un succès plus publique que médiatique (ils sont nombreux à la descendre en flèche, après l'avoir pourtant encensée avant même la sortie de son album).

Pourquoi une telle réussite ? Je suis pourtant très open musicalement. Je comprends le succès de Lady Gaga, Rihanna et Adèle. Si, si. Mais... Lana Del Rey ? Je ne me l'explique pas. Et ce pour plusieurs raisons...

 

1) Le buzz artificiel avant même l'album

Ce n'est pas au sujet de son style vintage un peu soul ou de sa musique qu'on a entendu parler de Lana Del Rey au départ. Mais plutôt à cause de son ancienne vie d'artiste, sous son vrai nom de Lizzy Grant, à l'époque où elle était blonde et 100% naturelle, et n'avait pas retenu l'attention du public avec sa musique.

 

 

Son retour, à coup de grands renforts marketing a fait le buzz : est-ce Lizzy grant ? Pourquoi a-t-elle changé de look ? Etc...

Ce qu'on pourrait en retenir ? Qu'il suffit de se teindre les cheveux et savoir faire la moue pour percer.

Ce qu'on soupçonne ? Un fort soutien en maison de disques et une habile manoeuvre marketing. Du grand art.

 

2) Une musique à zéro de tension

Déjà on dirait que cette fille n'a jamais appris à articuler, et surtout sa voix, lancinante, m'a déprimée. J'ai vraiment essayé d'écouter, mais à chaque fois, je tiens trois chansons max. Et je finis avec une vague envie de me jeter par la fenêtre. Il faut vraiment ne pas être dépressif pour écouter cet album.

 http://staticimg.allomusic.com/img/sleeveart/00/060/787/0006078760_med.jpg

Vous pouvez vous faire votre idée sur http://www.allomusic.com/album/born-to-die-6078760

Elle aurait déjà annoncé qu'elle ne sortirait pas d'autres opus, comme lors de cette interview pour Vogue : "Je ne pense pas que j'écrirai un autre album. Qu'est-ce que j'y dirai ? J'ai l'impression que tout ce que j'avais envie de dire, je l'ai déjà dit." What a shame.

 

3) Le plaggiat non-assumé

La miss s'inspire plus que largement d'autres artistes. Sa chanson Video Games fait plus que penser à Dromoi Pou Agapisa, de la chanteuse grecque Eleni Vitali :

Quand on compare avec Video Games, y'a comme un eeffet de déjà-entendu, vous ne trouvez pas ?

 

Mais en plus elle n'assume pas. Elle n'a fait aucune déclaration sur ces accusations, et quand la question lui a été franchement posée sur le plateau du Grand Journal de Canal +, elle n'a pas appréciée et l'a faite couper au montage.

Au moins la championne du plaggiat (Beyoncé) a toujours une "bonne" explication quand elle pompe à mort d'autres artistes. En bref, elle garde le front haut.

 

4) Des Live catastrophiques

Dans une interview donnée au magazine de la Fnac "Contact" #454 fevrier 2012, elle explique qu'elle n'a pas prévu de tournée car son "album est difficile à classer, c'est une musique inhabituelle, étrange... (...) je pense que la meilleure façon de savoir ce que c'est, c'est encore de l'écouter"... en format mp3 ?

On comprend mieux quand on la voit en concert. Ces dernières scènes auraient été plutôt catastrophiques, la belle perdant ses moyens en live, notamment lors de sa prestation au Saturday Night Live (le présentateur de la NBC Brian Williams aurait même qualifiée son live de "pire demonstration de manque de talent de toute l'histoire du show")... 

 

Quelques points positifs tout de même

* Pour Born to Die, la miss avait balancé sur le net un premier faux clip où on pouvait l'admirer fixer intensément la caméra dans les bras d'un éphèbe tatoué. Ca m'avait bouché un coin. WTF ? Notons l'US touch avec le beau drapeau américain en fond...


Il faut au moins lui reconnaitre le talent d'avoir fait appel à Yoann Lemoine pour refaire un nouveau clip... Woodkid, c'est chic... et bien vu. Des tigres, le château de Fontainebleau, un trône... Ca la pète un peu plus !

 

 

* Au final, ce que j'aime le plus chez Lana Del Rey, c'est toutes les parodies qu'elle inspire. Voici ma préférée réalisée par Gaël Leforestier, interprétée par Maï-My (http://www.myspace.com/mai-my) :

 

 

Il faudra donc attendre un peu pour voir si le phénomène LANA DEL REY va perdurer ou mourir dans l'oeuf, avec une tournée avortée et un troisième album qui ne verra peut être jamais le jour... Lana Del Rey prendra-telle au pied de la lettre le titre de son album : Born to die (artistiquement parlant ?).

Pour montrer que je ne suis pas fermée malgré tout : 



 

Retour à l'accueil