Je ne me lasse pas du métro parisien. Il y a toujours un truc à voir. Ce matin, c'était la veine comique mise à l'honneur.

 

http://www.replikultes.net/medias/uploads/films/shrek_2/shrek_2_chat3.jpg

J'ai commencé par un one woman show, une petite nana d'à peu près 20 ans, mais qui avait l'air d'en avoir 12, au téléphone avec sa mère.

 

« Tu sais pas ce qui m'est arrivé ? Cette nuit, j'ai mon chat qui grattait à la porte du dressing, mais je ne me suis pas levée... et j'ai vu ce matin avant de partir. Le con de chat avait chié depuis au moins 4 jours - oui j'ai fait mon ménage samedi ca n'y était pas - ça puait ! (déjà, avant 10h, ce sont des infos dont je me serais bien passé). J'ai dû appeler mon chef pour lui dire que je serais en retard, fallait bien que je nettoie. Donc ma petite maman chérie,(ça sent la demande de service), j'ai besoin de toi (héhé).

A midi je vais aller voir sur le site de la SPA, et tu vas etre super gentille et y amener le chat pour moi (regards outrés des gens alentour). Non parce que je me connais si j'y vais, je vais avoir pitié et je vais le garder. Je ne serai pas assez courageuse... (silence pendant lequel j'imagine sa mère en train de lui faire un sermon) Ben oui, il me met des poils partout, sur les meubles, sur mes vêtements, il arrête pas de chier partout et franchement, tu m'imagines encore 15 ans avec ce chat ? Ben oui quand j'aurai des enfants dans 7 ans, je pourrai pas garder ce chat. Non autant que je m'en sépare maintenant. Donc tu iras à la SPA pour moi ? »

 

Donc non, visiblement, sa mère ne l'a pas sermonnée. Moi j'avais envie de la secouer pour lui dire "Tu pouvais pas y penser avant bécasse !" Un chat, c'est pas juste pour la déco, faut s'en occuper un minimum. Bref, je ne vous cache pas que ca m'a mis en joie. (Tu la sens ma grosse ironie ?)

 

Heureusement, deux minutes plus tard, le duo de comiques a pris le relais. Une femme et un homme, visiblement deux inconnus, qui se sont ligués pour villipender (C'est pas faux) deux passagers restés assis malgré la cohue. Et s'enchaînent 10 minutes de discussion intense sur la manque de civilité dans le métro : « Oui, et les gens qui restent assis alors qu'il y a une femme enceinte ! » « Et ceux qui restent bloqués devant la porte ! » bref, quelques échanges intenses, jamais entendus :)

 

Et puis Opéra, tout le monde descend, et il me reste une station pour me remettre de mes émotions... Non, décidément, je ne me lasse pas du métro parisien. Les parisiens par contre...

Retour à l'accueil