J'ai cherché environ 1 seconde 30' un titre amusant, un trait d'esprit autour des fleurs/des roses.... mais ce n'est pas venu. Alors bon, je me rends à l'évidence. Je ne suis pas drôle tout le temps. Pas comme la troupe (La compagnie des Pièces jointes, rien que le nom promet) qui joue cette pièce délicieusement rétro, au décor années 50', aux textes relevés et drôles, adaptée d'un vaudeville américain des années 50/60.

De jeunes comédiens prometteurs, et une pièce qui donne le smile. A ne pas manquer, donc, en ces temps de grisaille intérieure. Je vous disais dans la note précédente qu'on avait besoin de kif dans la vie : celui-là compte au moins pour 2.

 

L'histoire

« George Kimball, hypocondriaque de "nature", s'octroie par erreur le diagnostic d'une mort certaine. Il croit qu'il ne dispose plus que de quelques jours à vivre. Désireux de prendre soin de sa femme Judy, il lui cache cette nouvelle et va tout faire pour lui trouver un nouveau mari avec l'aide de son ami et voisin Arnold, qui hélas boit plus que de raison. »

 

Image-2-copie-1.png

 

Ne m'envoyez pas de fleurs

Mise en scène de Françoise Covillaut - avec Guillaume Blanchard, Marie Baudet, BriceLarrieu, Mehdi Rebiai

Au Théâtre des Deux Rêves - 5 passage de Thionville, 75019 Paris

Résa : http://www.billetreduc.com/45687/evt.htm


Retour à l'accueil